Les Destins du Camp de Gurs : 1939 - 1945



Réalisation : Michel Lopez et Sandy Vendrely Naudet.

Durée : 12'50"

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont été internées au camp de Gurs entre 1939 et 1945, pour des motifs très différents : réfugiés de la guerre d'Espagne, juifs, prisonniers politiques,ressortissants de pays ennemis,…
Les conditions de vie et d'hygiène extrêmement précaires rendent rapidement l'existence particulièrement difficile pour ces personnes.
On souffre à Gurs de la faim, de maladies, du froid, d'isolement et d'abandon. On y meurt également.
Parmi les personnes internées, plusieurs milliers seront déportées vers les camps d'extermination nazis.


Cliquez sur ce lien pour plus d'information sur le camp de Gurs.



Il ne reste rien du camp aujourd'hui, une forêt l'a remplacé.
Ce film est réalisé pour être diffusé dans l’espace muséographique à l'entrée de l'emplacement initial du camp.
Il est destiné à un public debout pouvant rapidement détourner son attention. Afin de conserver cette attention, le film est relativement rythmé tout en respectant la gravité du sujet et la mémoire des personnes internées.

Le film se décompose en trois parties :
- Contrastes : une séquence amenant la personne sur place, à prendre conscience de ce qui s'est déroulé en ces lieux, aujourd'hui d'apparence si paisible,
- Chronologie : pour connaître l'histoire, "les destins du camp de Gurs",
- Présent : l'historien Claude Laharie nous amène à une réflexion sur ce que nous pouvons comprendre et retenir de l'existence du camp de Gurs aujourd'hui.